Victor PEREZ: Le cadeau de Hanoukka à l’Etat d’Israël de la part de Barak Obama

Barak Obama est un individu lâche et vil. Un Proche et Moyen-Orient en feu et à sang et la trahison des pays alliés seront les principaux legs politiques à la planète de ce Président des USA en bout de mandat.

Le vingt-trois décembre, en ce vendredi soir où le peuple israélien accueillait un repos hebdomadaire bien mérité, il a laissé passer, au Conseil de Sécurité, la résolution 2234 censée contraindre les parties à la paix.
Pour ce faire, le Conseil de Sécurité réaffirme que les « (…) colonies de peuplement dans le Territoire palestinien occupé depuis 1967, y compris Jérusalem-Est, n’a aucun fondement en droit et constitue une violation flagrante du droit international » et « Souligne qu’il ne reconnaîtra aucune modification aux frontières du 4 juin 1967, y compris en ce qui concerne Jérusalem, autres que celles convenues par les parties par la voie de négociations ».
Sauf à être naïf et imaginer que l’Autorité palestinienne concédera, fort de ce soutien, le moindre grain de sable du « territoire palestinien », les frontières internationales de l’Etat d’Israël sont dorénavant connues !
Et cela sans que ce pays n’ait voix au chapitre !
Une autre curiosité de cette “paix”, qui ressemble à un diktat, est que le pays à naître sera, auparavant, nettoyé de la présence de tout juif. Tel qu’Hitler l’avait rêvé pour l’Europe ! Y compris la Jérusalem biblique, la vielle ville, cité construite par le Roi David et y hébergeant le premier lieu saint du Judaïsme.
Ceux qui suggèrent encore que des négociations futures ont un quelconque intérêt omettront d’évoquer l’exigence musulmane intangible d’un droit de retour, au sein même du seul état juif, non pas des « réfugiés » de 1948 qui se comptent dorénavant en quelques milliers mais de leurs descendances qui se dénombrent en millions.
C’est d’ailleurs, avec bon sens, le seul point que les “palestiniens”accepteront de soulever lors d’éventuelles négociations étant donné qu’il est le dernier qu’ils n’ont pas encore obtenu de l’Onu !
Y a-t-il un être sensé estimant que les oukases imposés amèneront la fin de ce conflit centenaire ? Seuls l’idiot utile et/ou l’antisémite l’assureront !
Sauf à accepter l’interdiction immorale faite au seul peuple juif de vivre sur la terre de ses ancêtres, le gouvernement israélien n’a pas d’autre choix que d’ignorer cette résolution. L’avenir dépendra donc des actes des pays désireux d’obtempérer à la demande onusienne « (…) de faire une distinction, dans leurs échanges en la matière, entre le territoire de l’Etat d’Israël et les territoires occupés depuis 1967 ».
Plus simplement dit, un boycott des produits juifs mais aussi des entreprises étrangères commerçant avec les Juifs de Judée, Samarie et Jérusalem.
La pax obamanienne confirme que la planète file un très mauvais coton !

Source: Victor Perez

Lire l’article complet sur https://victor-perez.blogspot.co.il

Share This
643 4 Dec 25, 2016

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.