Plusieurs milliers de manifestants réclament justice pour les trois militantes kurdes assassinées en 2013 à Pari

Plusieurs milliers de manifestants ont défilé samedi à Paris afin de réclamer justice pour trois militantes kurdes assassinées en 2013 dans la capitale française.
“Nous voulons la justice”, “Erdogan terroriste”, scandaient les manifestants réunis en fin de matinée, malgré un froid glacial, sous une forêt de drapeaux,.
Sakine Cansiz, 54 ans, une des fondatrices du PKK (Parti des travailleurs du Kurdistan) réputée proche de son chef historique Abdullah Öcalan, Fidan Dogan, 28 ans, et Leyla Saylemez, 24 ans, avaient été abattues le 9 janvier 2013 de plusieurs balles à la tête, au siège d’une association kurde en plein coeur de Paris.
Accusé du triple assassinat, le Turc Omer Güney, qui devait être jugé fin janvier, est mort à Paris le 17 décembre dernier, victime d’une tumeur cérébrale. Son décès a éteint l’action publique à l’encontre de ce suspect qui avait toujours clamé son innocence.
Au terme de l’instruction, les enquêteurs avaient pointé “l’implication” de membres des services secrets turcs, le MIT, dans ce triple assassinat, mais sans pouvoir établir qui étaient les commanditaires de ces crimes, selon une source proche du dossier.

Source: Twitter

Source: Twitter

Lire l’article complet sur https://twitter.com

Share This
303 0 Jan 7, 2017

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.