LinkedIn est définitivement banni de Russie

Apple et Google ont été sommés par la Russie de supprimer LinkedIn de leurs magasins d’applications respectifs. Mi-novembre, le site du réseau social avait été censuré dans le pays.
La Russie ne veut plus de LinkedIn sur son territoire. Après avoir ordonné en novembre la censure de la version Web du réseau social professionnel, les autorités russes ont réclamé à Google et Apple de retirer son application mobile de leurs plateformes respectives, Google Play et l’App Store. L’information, rapportée par le New York Times, a été confirmée par Apple et LinkedIn. Google s’est contenté de réaffirmer qu’il adhérait aux lois locales des pays dans lesquels ses services étaient accessibles.
À moins de contourner ces interdictions par le biais d’un VPN, un réseau privé virtuel qui permet d’accéder à des sites ou des services en ligne à distance, il est désormais impossible pour les internautes russes de trouver l’application depuis l’App Store ou Google Play. Cette censure constitue une victoire numérique pour la Russie. Le pays maintient depuis plusieurs semaines que le réseau professionnel américain est hors la loi. Depuis septembre 2015, les entreprises du Web ont l’obligation de stocker sur le territoire national les données des ressortissants russes. LinkedIn racheté par Microsoft mi-juin, a jusqu’à présent refusé de se plier à cette règle. Roskomnadzor, l’agence gouvernementale de surveillance des télécommunications, avait saisi la justice russe dès août 2016 pour sanctionner ce refus.

Lire l’article complet sur Le Figaro

Share This
440 3 Jan 10, 2017

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.