PETAIN ET LES JUIFS – Paxton : “Ce document est sidérant”

TAGS

https://www.israel7.com/?p=78940

Des roquettes transformées en œuvres artistiques+Israel

Les bienfaiteurs soutenant l’hôpital Barzilaï d’Ashkelon aux Etats-Unis ont trouvé une idée originale pour intéresser les éventuels donateurs juifs américains. Lors d’une soirée organisée mardi soir à Los Angeles, ils comptent en effet présenter des œuvres artistiques réalisées à partir de roquettes qui se sont abattues sur la ville ces dernières années. Barzilaï, comme on le sait, est un centre hospitalier qui accueille régulièrement des habitants du Néguev occidental blessés par les engins tirés sur la région par des terroristes palestiniens de la bande de Gaza. A l’origine de cette initiative, lancée l’an dernier, se trouve un homme très actif, Lee Wallach, président de plusieurs organismes de bienfaisance aux USA, qui récolte des fonds au sein de la communauté juive locale. C’est lors d’une de ses visites en Israël qu’il a appris les difficultés financières de l’hôpital et il a alors décidé de lui venir en aide, s’étonnant notamment qu’il ne soit pas doté d’un département pour soigner les traumatismes. Fermement résolu à attirer l’attention du public sur ce problème, il s’est donc lancé dans cette action en faveur de Barzilaï. Cherchant avec Léa Melloul, responsable des relations publiques de l’établissement, un moyen inédit de mobiliser les Juifs américains, il a alors décidé d’utiliser les débris de centaines de roquettes, conservés par Tsahal dans des entrepôts militaires, pour en faire des œuvres artistiques. C’est un artiste de Miami qui s’est chargé de les réaliser, bénévolement, pour le bien de la cause. Ces sculptures seront exposées mardi soir, à l’occasion de la grande soirée des « Amis de Barzilaï », « Friends of Barzilaï », qui se tiendra en la résidence élégante d’une philanthrope américaine, Daphna Ziman, à Beverly Hills, en Californie. Dans l’invitation, il est spécifié que « vu l’importance du projet, c’est la première fois que le gouvernement israélien permet aux débris des Kassam, tirés par le Hamas sur Israël, de quitter le pays ». Ces pièces devraient ensuite être présentées, dans le cadre d’une tournée, dans tous les USA, en vue de montrer les « réalités de la vie » de la population israélienne dans ce secteur, constamment menacée par les attaques des dont cinq activistesdont deux activistesdont quatre activistes dont six activistesdont trois activistes Palestiniens de Gaza. Les visiteurs pourront également se rendre compte, et c’est le but de la manœuvre, du travail intense que doit effectuer quotidiennement l’hôpital Barzilaï.

Lire l’article complet sur Le Point

Share This

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.