Quelques heures avant la passation de pouvoir à Donald Trump, Hussein Obama a débloqué 205 millions d’euros à l’Autorité palestienne

C’est un dernier geste très symbolique avant de quitter la Maison Blanche. Des officiels ont annoncé que, quelques heures avant l’investiture de Donald Trump, Barack Obama avait défié l’opposition républicaine du Congrès et débloqué 205 millions d’euros pour l’Autorité palestinienne, relève le New York Times.
Selon LCI, la notification a été envoyée au Congrès le jour de la passation de pouvoir, l’ancien secrétaire d’Etat John Kerry ayant informé certains législateurs au moment de quitter son poste jeudi dernier.

Lire l’article complet sur L’Express

Share This
297 2 Jan 24, 2017

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.