Google de nouveau accusé de pratiques anticoncurrentielles avec Android

L‘Open Internet Project (OIP) a annoncé avoir déposé une plainte à l’encontre du géant de l’internet. Le groupe de pression accuse l’entreprise américaine d’obliger les constructeurs de téléphones à préinstaller ses produits en exclusivité.
C’est une affaire qui rappelle fortement les attaques européennes contre Microsoft pour avoir installé son propre moteur de recherche par défaut son produit Windows. C’est au tour de Google de faire face à des accusations similaires au travers d’Android. L’OIP, qui est supporté par des entreprises européennes, entend représenter les consommateurs et les acteurs du digital auprès de la commission européenne.
Le groupe de pression, qui milite pour l’internet neutre et les bonnes pratiques dans le secteur, dénonce la difficulté pour le consommateur de changer de moteur de recherche sous Android. Il dénonce aussi de devoir imposer aux constructeurs d’installer leur système dans la barre de recherche ou dans la reconnaissance vocale ainsi que sur le navigateur Web. L’OIP accuse la firme californienne d’user de sa position afin d’assurer que les constructeurs ne développent leur propre fork (modification de logiciel) à partir d’Android.
Selon l’association de défense de l’internet neutre, la célèbre firme utiliserait tous ces moyens pour étouffer la concurrence à tous les échelons de la production et empêcher l’innovation. Tout comme les affaires qui ont secoué Microsoft par le passé, le danger serait d’arriver à une situation de monopole sur toute la chaîne. C’est précisément ce que veut éviter l’association du numérique en se tournant vers les institutions européennes.

Lire l’article complet sur https://www.begeek.fr

Share This
365 5 Mar 9, 2017

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.