Afrique du Sud. Guerre des gangs meurtrière pour le contrôle des mines d’or

En quatre ans, plus de 200 mineurs illégaux sont morts dans des mines d’or sud-africaines, que The Times désigne en titre comme des “champs de la mort”.
Le week-end du 4 mars encore, “14 mineurs, que l’on surnomme ‘zama zamas’, ont été tués dans l’East Rand, province de Gauteng”, poursuit le journal sud-africain. “La zone est devenue l’épicentre d’un affrontement entre gangs, qui se disputent le contrôle de plusieurs tonnes du précieux métal, dans des mines désaffectées.”

Lire l’article complet sur Courrier International

Share This
376 3 Mar 9, 2017

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.