Omar Barghouti, fondateur du BDS, arrêté pour évasion fiscale

L’activiste est soupçonné d’avoir caché 700 000 dollars à Ramallah pour échapper aux autorités israéliennes
Le cofondateur du mouvement anti-Israël Boycott, Désinvestissement et Sanctions a été arrêté par les autorités fiscales lundi, pour non-déclaration de revenus, à hauteur de plusieurs centaines de milliers de dollars.
Omar Barghouti, qui réside dans la ville d’Akko [Saint Jean d’Acre] , au nord d’Israël, a été interrogé et libéré sous caution plus tard dans la journée, sous réserve de certaines conditions, et il a dû, entre autres choses, remettre son passeport aux autorités, selon le quotidien économique Globes.
Bargouti est soupçonné de n’avoir pas déclaré près de 700 000 dollars de revenus au cours des dix dernières années, qu’il a passées au poste de directeur de National Computing Resources à Ramallah. Cette société est spécialisée dans la vente et la gestion de guichets automatiques et des équipements au sein de l’Autorité palestinienne.
Barghouti aurait caché ces revenus en les plaçant sur un compte à Ramallah.

Lire l’article complet sur The Times of Israël

Share This
412 2 Mar 22, 2017

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.