PS : Aubry soigne ses yeux et Royal réaffirme ses vues

Le Parti socialiste a fixé hier à La Défense les grandes lignes de son projet de politique étrangère pour 2012, lors d’une convention éclipsée par Ségolène Royal, qui a ravi la vedette en l’absence de la première secrétaire Martine Aubry, souffrante. Dans un discours offensif, fréquemment interrompu par les applaudissements de ses partisans.

Lire l’article complet sur Le Republicain Lorrain

Share This

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.