Les antennes éloignées

La commission ministérielle chargée de la législation a entériné le projet de loi déposé par la députée Yulia Shamalov-Berkovich (Kadima) d’interdire l’installation d’antennes de téléphonie mobile à proximité des institutions publiques. La loi concernera aussi bien les sociétés qui mettent en place les antennes que les pouvoirs locaux, qui ne pourront plus accorder d’autorisations ni de dérogations en contradiction avec la nouvelle règlementation. La députée a déposé ce projet de loi après avoir mené une enquête qui a révélé que plus du tiers des maisons qui hébergent une population d’immigrants âgés est surmonté d’une antenne cellulaire, en dépit du mécontentement des habitants. Des études, selon les responsables du projet, ont établi qu’un rayonnement nocif est diffusé dans l’atmosphère par les antennes, et que les cas de leucémie frappant les enfants sont deux fois plus élevés que la moyenne dans un tel environnement. De plus, les antennes représentent un danger d’avortement pour les femmes enceintes. Les contrevenants s’exposeront à des sanctions pouvant aller jusqu’à 6 mois d’emprisonnement et 202 000 shekels d’amende. S’il s’agit d’un trust, le montant sera doublé.

Lire l’article complet sur israel7.com

Share This

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.