Grèce : pas d’asile pour l’un des officiers turcs en fuite

Ils étaient huit à s’être échappés en Grèce au lendemain du coup d’état manqué de juillet 2016. L’un d’entre eux avait obtenu l’asile en décembre 2017. L’état grec a fait appel, son statut est finalement suspendu.
C’est donc la raison d’Etat que les juges grecs ont choisi de privilégier. La Cour d’appel du Tribunal administratif d’Athènes devait rendre sa décision sur l’asile d’un officier turc accusé de trahison suite au coup d’Etat manqué de juillet 2016 en Turquie.
Les magistrats ont décidé de suspendre sa demande, alors même que le statut lui avait été accordé dans un premier temps.

Share This

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.