Gemayel : Le coup d’État est toujours en marche

L’ancien président de la République, Amine Gemayel, a brossé hier un tableau noir de la situation dans le pays, affirmant que toutes les concessions que fait la majorité ne servent à rien.

« Le Liban va dans une direction très dangereuse », a lancé l’ancien chef de l’État Amine Gemayel lors d’une conférence de presse au siège central des Kataëb, à Saïfi. « Nous faisons face à un grave complot aux dépens de l’État, des institutions et de l’entité libanaise. Il est clair à présent que certains ne cherchent ni le partenariat ni le compromis, mais plutôt l’hégémonie », a-t-il accusé.

« La preuve de cette recherche de la domination réside dans notre acceptation du compromis de Doha, après avoir mis de côté les événements du 7 mai (2008), puis notre aval donné à un gouvernement qui n’incarne pas notre victoire aux législatives », a-t-il dit.

Lire l’article complet sur lorientlejour.com

Share This
239 0 Oct 12, 2010

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.