France: rejet de la libération de la star du raï Cheb Mami

MELUN (France) – La justice française a rejeté la demande de libération conditionnelle de la star algérienne du raï Cheb Mami, condamné en juillet 2009 à cinq ans de prison pour une tentative d’avortement forcé de son ex-compagne, a annoncé mardi à l’AFP l’avocat de l’artiste.

Lire l’article complet sur romandie.com

Share This

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.