Joumblatt se glisse dans les habits de Sleiman

Dans un sens de la théâtralité qu’il confirme depuis début août à presque chacune de ses prises de position aussi retentissantes lorsqu’elles se veulent ridiculement et grossièrement choquantes (comme ce regret concernant la création du Tribunal spécial pour le Liban formulé à Moukhtara devant un Marwan Hamadé ou une Gisèle Khoury littéralement sidérés et un Serguei Boukine qui bouillonnait d’une colère noire mais très diplomatique) que fédératrices, sages, pleines d’espoir et empreintes d’une réelle volonté d’éviter le pire (comme au cours de sa tournée dans un caza de Aley traumatisé par les événements de mai 2008 – lire ci-dessous), Walid Joumblatt a (plus ou moins) stupéfait hier le landernau politique en qualifiant le rapport Najjar sur les faux témoins d’« impartial » et d’« important », à la veille d’un débat cet après-midi en Conseil des ministres, un débat qui cristallise depuis la semaine dernière tous les fantasmes et toutes les rumeurs.

Lire l’article complet sur lorientlejour.com

Share This
242 0 Oct 12, 2010

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.