Tsahal intercepte un drone iranien venant de Syrie

Le 10 février 2018, un hélicoptère d’attaque Apache a intercepté avec succès un drone iranien lancé depuis la Syrie qui avait infiltré Israël. L’aéronef a été très vite identifié par le Système de Défense Aérien israélien et était sous constante surveillance jusqu’à son interception. En réponse, Tsahal a frappé le poste iranien en territoire syrien depuis lequel le drone avait été lancé.
Un peu plus tard, toujours en réponse à l’infiltration du drone iranien dans l’espace aérien d’Israël, l’Armée de l’Air israélienne a ciblé douze cibles en Syrie, dont trois batteries antiaériennes et quatre cibles iraniennes faisant partie de la présence militaire iranienne en Syrie.
Au cours de l’attaque, de nombreux missiles antiaériens ont été tirés vers les avions de Tsahal. L’équipage d’un des avions s’est éjecté selon la procédure après avoir été atteint par ces tirs. L’un des pilotes a été grièvement blessé et évacué vers un hôpital pour y recevoir des soins.
“Les Syriens et Iraniens, du point de vue de Tsahal, jouent avec le feu. Les Syriens jouent avec le feu quand ils autorisent les Iraniens à attaquer Israël depuis leur territoire. Nous sommes prêts et capables de faire payer un lourd tribut à quiconque nous attaquerait. Toutefois, nous ne souhaitons pas d’escalade”, a dit le lieutenant-colonel Jonathan Conricus, chef du Bureau de la Presse Internationale.
Tsahal voit l’attaque iranienne et la réponse syrienne comme des violations sévères de la souveraineté israélienne. Tsahal continuera de lutter contre toute tentative de violer l’espace aérien israélien et d’agir avec détermination pour empêcher toute violation de la souveraineté israélienne

Lire l’article complet sur https://www.tsahal.fr

Share This
569 0 Feb 10, 2018

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.