« Notre droit sur la terre d’Israël est remis en question »

Binyamin Netanyahou a-t-il bien réfléchi aux conséquences de ses déclarations lorsqu’il a indiqué lundi soir, dans son discours à la Knesset, qu’il était prêt à prolonger le gel de la construction en Judée-Samarie si les Palestiniens acceptaient de leur côté de reconnaître le caractère juif de l’Etat d’Israël ? En tout cas, une telle proposition a suscité la colère des dirigeants des localités juives qui ont demandé « quelle sorte d’Etat juif deviendrait Israël si seuls les Juifs n’y avaient plus le droit d’y bâtir leurs maisons ». Ils ont ajouté « qu’Israël n’avait pas le droit de reconduire ce gel, quelle que soit la situation ».

Lire l’article complet sur israel7.com

Share This
210 0 Oct 12, 2010

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.