Dans le monde arabe, les mouvements islamistes en crise

À l’approche des élections législatives en Jordanie et en Égypte, les mouvements islamistes dans ces deux pays semblent déterminés à défier les autorités. Alors que le Front d’action islamique jordanien (FAI) a décidé de boycotter le scrutin de novembre, les Frères musulmans d’Égypte, eux, se sont alliés à d’autres mouvements d’opposition à caractère laïc. Dans une interview accordée à « L’Orient-Le Jour », Shadi Hamid, directeur de recherche au centre Brookings Institute de Doha, explique pourquoi un changement de stratégie semble nécessaire pour l’évolution des islamistes.

Lire l’article complet sur lorientlejour.com

Share This
337 0 Oct 12, 2010

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.