«Israël a droit à un territoire»: nouveau geste saoudien envers l’État hébreu

Aux États-Unis, le prince héritier saoudien Mohammed Ben Salman a déclaré que «les Israéliens avaient droit à leur propre terre». Mais pourra-t-il aller plus loin sur un sujet aussi sensible?
C’est une déclaration qui intervient après de nombreux gestes d’ouverture adressés par l’Arabie envers son ancien ennemi israélien. «Je pense que les Palestiniens et les Israéliens ont droit à leur propre terre», a déclaré dans un entretien publié lundi par la revue américaine The Atlantic , le prince héritier saoudien Mohammed Ben Salman (MBS), actuellement en tournée aux États-Unis.
Mais pour aller plus loin dans ce concubinage de moins en moins secret entre Riyad et Tel Aviv, le jeune prince a pris soin de préciser que «nous devons obtenir un accord de paix pour garantir la stabilité de chacun et entretenir des relations normales». MBS sous-entend qu’il ne pourra y avoir de relations diplomatiques entre l’Arabie et Israël, tant que le conflit israélo-palestinien ne sera pas résolu, et que les Palestiniens ne disposeront pas d’un État. Mais de quel État parle-t-on, dans l’esprit du jeune leader saoudien?

Lire l’article complet sur Le Figaro

Share This
478 4 Apr 4, 2018

2 comments

  1. Ixiane

    Ce qui veut dire ??? ISRAEL a Sa TERRE, de la MER au JOURDAIN depuis le TRAITE DE SAN REMO !! MBS n’est pas au courant ?? ou bien, il veut peut-être lui donner un territoire de son ARABIE ???

  2. Ixiane

    Par contre ISRAEL a un DROIT de RETOUR au pays de CANAAN dont ils sont issus , et ce Pays c’est la Transjordanie !!! Faites la Demande , j’aimerais entendre la réponse de l’ONU !!!

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.