Rapprochement Riyad-Tel Aviv face à l’ennemi commun, l’Iran

Dans une interview réalisée avant les dernières violences dans la bande de Gaza, le prince héritier d’Arabie saoudite estime que son pays n’a pas de problème avec les juifs.
Il affirme qu'”Israël a droit à son Etat-nation, tout comme les Palestiniens, mais qu’un accord de paix doit assurer la stabilité de chacun pour avoir des relations normales.”
Ce serait donc un nouveau signe de rapprochement avec l’Etat hébreu.
Un rapprochement qui se ferait face à un ennemi commun dans la région, l’Iran chiite. Les tensions sont croissantes entre Téhéran et Riyad.

Share This

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.