Ghouta orientale : une réponse internationale ?

La communauté internationale brandit la menace, après l’attaque qui a visé Douma, ce samedi, dans la Ghouta orientale.
Les indices plaident en faveur d’un recours à l’arme chimique, pour venir à bout de la dernière poche de l’enclave tenue par les rebelles. L’attaque aurait fait près de 70 morts et plus d’un millier de blessés parmi les civils, selon l’ONG Syrian American Medical Society (SAMS).

Share This

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.