Iran-Syrie : Nétanyahou réunit les hauts responsables de la Défense

Des officiels iraniens accusent Israeël, affirmant que les tirs de missiles de lundi “ne resteront pas sans réponses” après qu’au moins sept Iraniens ont été tués dans une base
L’armée israélienne a été placée en alerte maximale alors que les tensions se renforcent le long de la frontière nord et que l’Iran menace de se venger de la frappe aérienne sur une base syrienne qui aurait tué au moins 14 personnes, y compris des militaires iraniens.
Le Premier ministre Benjamin Nétanyahou s’est entretenu mercredi en petit comité avec les officiels clefs de la Défense sur la situation sécuritaire aux frontières nord du pays alors que l’Iran menace de riposter après la frappe aérienne mortelle sur la Syrie attribuée à Israël.
Nétanyahou a consulté le Chef d’Etat major Eizenkot, la Conseiller à la Sécurité Nationale Meir Ben-Shabbat, le chef du renseignement militaire le général Tamir Hyman, le chef de l’armée de l’air, le général Amikam Norkin, et le Ministre de la Défense Avidgor Liberman.
Nétanyahou a également donné l’ordre aux ministres du Likud de ne pas faire de commentaires publics sur la situation sécuritaire à cause de la « sensibilité des circonstances ».
Les consultations sont intervenues à l’approche d’une réunion du cabinet de sécurité qui est prévue pour plus tard mercredi.
La Russie, la Syrie, l’Iran et les Etats-Unis ont tous dit qu’Israël avait mené le tir de missiles lundi avant l’aube sur la base aérienne T-4 à proximité de Palmyre, au centre de la Syrie. Des officiels israéliens ont refusé de commenter la frappe qui aurait au moins fait 14 morts, y compris sept militaires iraniens.

Lire l’article complet sur https://fr.timesofisrael.com

Share This
595 6 Apr 12, 2018

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.