Un dirigeant de Greenpeace démis de ses fonctions pour harcèlement

Sur la foi d’accusations de harcèlement sexuel, un responsable de Greenpeace a été renvoyé. L’organisation a saisi la justice pour demander une enquête.
Le responsable de l’organisation Greenpeace en Argentine a été renvoyé sur la foi d’accusations de harcèlement sexuel ou abus de pouvoir de la part d’ex-salariés ou bénévoles ayant travaillé sous ses ordres, a annoncé l’ONG de défense de l’environnement.

Lire l’article complet sur Europe1

Share This
338 0 Apr 26, 2018

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.