Un employé du consulat général de France à Jérusalem accusé de trafic d’armes maintenu en détention provisoire

Un employé du consulat général de France à Jérusalem accusé d’avoir participé à un réseau de trafic d’armes dans les Territoires palestiniens sera maintenu en détention provisoire le temps de son procès, a décidé ce dimanche un tribunal israélien.
Romain Franck, contractuel âgé de 24 ans qui travaillait comme chauffeur pour le consulat, est accusé par les procureurs israéliens de s’être servi des privilèges associés aux activités diplomatiques pour faire sortir des dizaines d’armes de la bande de Gaza vers la Judée et Samarie, autre territoire palestinien. Il aurait agi pour le compte d’un réseau de trafiquants palestiniens, “pour l’argent, de son propre chef et à l’insu de ses supérieurs”, selon le service de sécurité intérieure israélien, le Shin Beth. Le Français, arrêté mi-février, aurait reçu 5.500 dollars (4.500 euros) en échange de ses services, selon l’acte d’accusation.
Un juge du tribunal de Beer-Sheva (sud) a décidé dimanche qu’il restera en détention provisoire le temps de son procès. Selon l’avocat du Français, cette mesure s’explique par l’impossibilité de la défense à répondre aux conditions nécessaires pour une assignation à domicile le temps du procès, et notamment la nécessité d’avoir deux personnes garantes restant avec le prévenu 24 heures sur 24.

Lire l’article complet sur BFMTV.COM

Share This
386 9 Apr 29, 2018

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.