Une élue démocrate du Congrès américain accusée d’antisémitisme

Ilhan Omar, une des deux premières élues musulmanes des Etats-Unis, est sur la sellette après des déclarations controversées sur le soutien américain à Israël. Ce mercredi 6 mars, la Chambre des représentants doit voter une résolution condamnant l’antisémitisme.
Depuis son élection en janvier, c’est la troisième fois que la députée démocrate du Minnesota est accusée d’antisémitisme au Congrès. Ilhan Omar, une des deux premières parlementaires musulmanes des Etats-Unis et la seule à porter le voile avait d’abord semé l’embarras dans son parti en soutenant le mouvement BDS de boycott d’Israël.
Cette ancienne réfugiée somalienne de 37 ans avait ensuite déclenché un tollé en affirmant que le soutien américain à Israël s’expliquait par l’argent distribué aux élus par le principal lobby pro-israélien. Même la présidente démocrate de la chambre Nancy Pelosi avait alors dénoncé « une rhétorique antisémite » en lui demandant de s’excuser. Des excuses jugées insuffisantes par Donald Trump : « Elle devrait avoir honte », avait déclaré le président américain, fervent soutien à la politique israélienne.

Lire l’article complet sur RFI

Share This
428 7 Mar 6, 2019

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.