Pédophilie : le pape refuse la démission du cardinal français Barbarin

La justice des hommes n’a pas réussi à influencer le Vatican. Le pape François a choisi de refuser la démission du cardinal français Philippe Barbarin, malgré la condamnation de ce dernier pour non-dénonciation d’abus sexuels envers des mineurs. Dans un communiqué publié ce mardi après-midi, l’archevêque de Lyon explique : “Lundi matin, j’ai remis ma mission entre les mains du Saint-Père. En invoquant la présomption d’innocence, il n’a pas voulu accepter cette démission”.
Le 7 mars dernier, le prélat a été condamné par le tribunal correctionnel de Lyon, dans son diocèse, à six mois de prison avec sursis pour ne pas avoir révélé des actes pédophiles commis par un prêtre, le père Bernard Preynat, à l’encontre de jeunes scouts. Surpris par cette sentence plus ferme qu’on ne le croyait, ses avocats ont fait immédiatement appel. Mais sans même attendre un nouveau jugement, le souverain pontife a donc tranché. François ne cache pas sa proximité avec le cardinal Barbarin

Share This

1 comment

  1. Hervé

    Il est vrai que ces curés sont dégueulasses, mais bien qu’il n’ai pas dénoncé, Barbarin n’est pas coupable de pédophilie. Des centaines de millions d’arabes épousent des petites filles de 10 à 13 ans (13 ans il s’agit des plus vieilles ) et nos journalistes bien-pensants n’en font pas un plat, quand bien même ils savent que ces fillettes sont jetées à la rue après avoir été sodomiées. Il y a quelques temps nos lèches babouches terroristes de journalistes, bien qu’ils l’ont su, n’ont dit mot des centaines de mariages de vieux de plus de 60 ans avec des fillettes, c’était à gaza.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.