Entre Israël et la Syrie, les pays du Golfe ont choisi qui soutenir sur le Golan

Le Conseil de coopération du Golfe (CCG) a réagi dans un communiqué aux déclarations de Donald Trump appelant à reconnaître la souveraineté d’Israël sur le plateau du Golan. Selon le CCG, composé des pays du Golfe, «ce territoire est syrien». Il a mis en garde le Président US contre les conséquences de ses propos sur la stabilité du Moyen-Orient.
Le Conseil de coopération du Golfe (CCG) qui regroupe l’Arabie saoudite, Oman, le Koweït, Bahreïn, les Émirats arabes unis et le Qatar, a déploré dans un communiqué de son secrétaire général Abdelatif ben Rashid Al-Zayani les déclarations de Doland Trump relatives à la reconnaissance par les États-Unis de la souveraineté d’Israël sur les hauteurs du Golan syrien.

Lire l’article complet sur https://fr.sputniknews.com

Share This
526 0 Mar 22, 2019

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.