Une zone de libre-échange entre Israël et l’Inde

Les échanges commerciaux entre Israël et l’Inde sont de plus en plus fructueux et ils sont évalués cette année à 5 milliards de dollars, ce qui correspond à une hausse de 2 milliards de dollars par rapport à 2009. D’après les estimations, ce ne serait qu’un début et les deux pays devraient augmenter encore de façon significative leur coopération. Vendredi dernier, le ministre des Finances Youval Steinitz a rencontré son homologue indien Pranab Mukherjee. Lors de leurs entretiens, les deux hommes ont décidé d’instaurer une zone de libre échange entre les deux pays et cette démarche devrait être officialisée dès le mois de novembre par la signature d’un protocole financier. Une délégation israélienne de haut niveau, conduite par le ministre Steinitz, se rendra ensuite en Inde, au début de l’année 2011, pour ratifier cet accord de libre échange. Elle sera composée notamment de directeurs de sociétés bancaires et financières. Le ministre israélien du Commerce et de l’Industrie, Binyamin Ben Eliézer, aurait joué un rôle important dans cette démarche qui devrait faciliter notamment l’import-export en réduisant le montant des taxes et favoriser les investissements. Il aurait déjà préparé le terrain en février dernier, lors de sa rencontre avec les dirigeants indiens. Cela fait plusieurs années que les Israéliens s’intéressent à l’Inde, considérée comme la deuxième puissance économique en Asie, et veulent renforcer les échanges commerciaux et la coopération économique et technologique avec ce pays. Steinitz a souligné l’importance de cet accord, surtout face à l’affaiblissement du dollar, et a estimé qu’il s’agissait d’une « démarche stratégique vitale ». Il a expliqué qu’Israël devait ouvrir de nouvelles perspectives, notamment en Inde et en Chine, et ne pas s’appuyer seulement sur les marchés américains et européens.

Lire l’article complet sur israel7.com

Share This
179 0 Oct 13, 2010

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.