Les espions dans l’ombre des réseaux : Israël

Comment Israël, un pays plus petit que la région Pays de Loire, âgé d’à peine 70 ans, a-t-il réussi à s’imposer comme une puissance majeure du renseignement au point d’être crainte par ses alliés eux-mêmes ?
En cet été 2019, le Mossad fait une nouvelle fois la Une des journaux français. Le service israélien est soupçonné d’avoir recruté un agent de la DGSI, le renseignement intérieur. Si le dossier paraît bien mince, il illustre la fascination, faite d’admiration et de méfiance mêlée, que suscitent les espions israéliens, en particulier en France.
Comment un pays plus petit que la région Pays de Loire, âgé d’à peine 70 ans, a-t-il réussi à s’imposer comme une puissance majeure du renseignement ? Au point d’être craint par ses propres alliés ?
La mythologie du Mossad s’est nourrie de ce rôle de veilleur, mais également des opérations spectaculaires que le service a menées hors d’Israël. Affaire des vedettes de Cherbourg, infiltration des entourages du président syrien Hafez el-Assad, du raïs égyptien Nasser… autant de missions dont le monde a appris l’existence presqu’en direct.
La toute première opération d’ampleur qui a fait entrer le jeune Mossad dans la cour des grands de l’espionnage reste la traque et l’enlèvement d’Adolf Eichmann, en 1960.

Lire l’article complet sur https://www.franceculture.fr

Share This
250 5 Aug 10, 2019

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.