Thomas Cook: la faillite inquiète la Turquie

Le pays était l’une des destinations phares du voyagiste britannique, qui s’est déclaré en faillite en début de semaine. Le secteur touristique local, qui reprenait des couleurs après des années difficiles, redoute le coût économique de la banqueroute. Les hôteliers risquent d’être les premiers touchés.
Dans son rapport d’activité pour 2018, Thomas Cook se félicitait du « regain de popularité de certaines destinations auprès des vacanciers européens », citant la Turquie dans le trio de tête, avec l’Egypte et la Tunisie. Il saluait notamment la hausse de ses revenus dans le pays du Bosphore (347 millions de livres britanniques, représentant 3,6 % de ses revenus globaux l’an dernier). Il y voyait une occasion de « développer notre offre » et de « générer de meilleurs résultats ».

Lire l’article complet sur https://plus.lesoir.be

Share This
297 8 Sep 26, 2019

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.