L’Iran va libérer la journaliste russe arrêtée pour espionnage au profit d’Israël

Julia Yuzik encourait à une peine de dix ans de prison
La journaliste russe, arrêtée cette semaine en Iran pour soupçons d’espionnage au profit d’Israël, pourrait être libérée grâce à une intervention du Kremlin qui aurait convaincu les autorités iraniennes de ne pas traduire la jeune femme en justice.
Julia Yuzik encourait à une peine de dix ans de prison.
Dans le même temps, un étudiant iranien, détenu en Australie depuis 13 mois et accusé de contourner les sanctions américaines imposées à l’Iran, a été libéré et est de retour à Téhéran, a indiqué samedi la télévision d’Etat.
Cette annonce a été faite quelques heures après celle de Canberra faisant état de la libération et du retour en Australie d’un couple d’Australiens détenus en Iran et accusés “d’espionnage”.

Lire l’article complet sur https://www.i24news.tv

Share This
403 1 Oct 5, 2019

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.