La France refuse de travailler…

Les manifestations se sont amplifiées dans les rues de Paris, au moins jusqu’à mercredi, suite à la décision du président Sarkozy de réajuster l’âge du départ à la retraite à 62 ans, au lieu de 60. Les manifestants et grévistes provoquent de sérieux troubles à travers le pays, qui est selon de nombreux habitants paralysé. Les organisateurs des manifestations estiment que près de 3 millions de Français sont descendus dans les rues pour protester contre cette décision. 70% des citoyens s’identifieraient au mouvement de protestation. Pourtant, malgré cette mesure, la France conservera son titre du pays où l’âge de la retraite est le plus bas en Europe. Même en Espagne ou en Grèce, les travailleurs ne partent à la retraite qu’à 65 ans. Le travailleur français ne doit que 37.8 heures de présence à son employeur, contre 41.1 pour le travailleur allemand. La remise en cause des acquis sociaux, qui permettent de ne travailler que jusqu’à 60ans, paralysent pour l’instant une bonne partie des services de transports: plus de métro ni de trains depuis mardi. Près de la moitié des lignes aériennes intérieures sont suspendues. Les syndicats comptent poursuivre leur bras de fer contre leur président, et déclarent qu’ils ne reprendront le travail que si Sarkozy répond à leurs exigences en maintenant l’âge du départ à la retraite à 60 ans. Le président français soutient que sa décision ne dépend pas d’un choix personnel mais de contingences qui ne permettent pas d’agir autrement. Les grèves ont cependant perdu un peu de leur ampleur jeudi.

Lire l’article complet sur israel7.com

Share This

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.