Evadé du tribunal de Colmar, le fugitif Yacine Souadenia réapparaît en Libye, filmé par Arte

Dans les geôles d’une prison libyenne de haute sécurité destinées aux djihadistes, Yacine Souadenia témoigne à visage découvert.
Il s’était fait la belle dans l’après-midi, un 2 octobre en sautant par la fenêtre du tribunal correctionnel de Colmar, dans le Haut-Rhin. Le Franco-Algérien Yacine Souadenia venait d’être condamné à deux ans de prison ferme après une série de cambriolages. C’était en 2014.
Cinq ans plus tard, ce 1er novembre 2019, l’Alsacien de 41 ans est réapparu… dans le journal du soir d’Arte. Mais bien loin de l’Alsace, dans les geôles de la prison de haute sécurité de Benghazi, la grande ville de l’Est libyen.
Pour la première fois, l’armée avait ouvert ses portes à une télévision étrangère. De nombreux terroristes capturés en Libye y sont détenus. Le directeur de la prison avait préparé une surprise aux journalistes. Il a fait venir dans son bureau un prisonnier parfaitement francophone. Et pour cause…

Evadé du tribunal de Colmar, le fugitif Yacine Souadenia réapparaît en Libye, filmé par Arte

Evadé du tribunal de Colmar, le fugitif Yacine Souadenia réapparaît en Libye, filmé par Arte

Lire l’article complet sur Le Parisien,

Share This
323 6 Nov 3, 2019

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.