Le Messi en terre sainte, victoire pour Israël

La Pulga argentine a transformé un penalty synonyme de nul contre l’Uruguay (2-2), lundi, en amical.
Lionel Messi et sa sélection argentine ont fait nul (2-2) contre l’Uruguay lundi soir à Tel-Aviv, dans un rare match de ce calibre disputé en Israël, qui peut crier victoire plus d’un an après l’annulation de la visite des Argentins. Shalom, peace, paz, salam ! Le centre de la pelouse du nouveau stade Bloomfield de Tel-Aviv se voulait un appel à la paix souhaitée par plusieurs au Proche-Orient pour ce match amical tout en Bleu-blanc, couleurs des drapeaux israélien, argentin et uruguayen. A la 22e minute de ce duel mené au rythme des prouesses de Lionel Messi, le favori de la foule, le secrétaire d’Etat américain Mike Pompeo annonce, depuis Washington, un changement profond de la politique des Etats-Unis, qui considèrent désormais que les implantations dans les Territoires palestiniens ne sont plus contraires au droit international.
Mais cette annonce, qui a fait grésiller quelques smartphones dans le stade de 28.000 places près des douces plages de Jaffa, n’a pas détourné du match une foule conquise, peu habituée à contempler de visu les plus grands noms du foot. D’autant que le match avait presque été annulé, Israël menant la semaine dernière une opération militaire dans la bande de Gaza contre le Jihad islamique, qui avait répliqué avec un concert de 450 roquettes tirées vers l’Etat hébreu où les sirènes d’alerte avaient retenti aux abords du stade.

Lire l’article complet sur https://sport24.lefigaro.fr

Share This
277 3 Nov 20, 2019

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.