Apres Israël, le Maroc vise´ par l’etiquetage des produits du Sahara?

Un arrêt rendu par la Cour de justice de l’Union européenne exige que les denrées alimentaires fabriquées dans les implantations israéliennes soient étiquetées comme telles. Une eurodéputée appelle maintenant à étendre la mesure aux produits du Sahara. Une menace réelle?
C’était une décision très attendue, qui met fin à une longue période d’ambigüité. Le 12 novembre, la Cour de justice de l’Union européenne (CJUE) a rendu un arrêt qui recommande aux États-membres l’étiquetage “Colonie israélienne” sur les produits fabriqués dans Israël par l’Etat hébreu, en Judée et Samarie et dans le Golan.
Le ministre israélien des Affaires étrangères, Israël Kantz, a immédiatement condamné cette décision, critiquant le “deux poids, deux mesures” visant spécifiquement Israël, “alors qu’il y a plus de deux cents autres disputes territoriales autour du monde qui n’ont jamais fait l’objet du moindre étiquetage particulier”. Peu après la publication de l’arrêt, l’eurodéputée belge écologiste, Petra De Sutter, présidente de la Commission du marché intérieur et de la protection des consommateurs, a publié sur le site Euobserver une tribune saluant une décision “historique”.

Lire l’article complet sur https://telquel.ma

Share This
419 7 Nov 27, 2019

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.