Macron et la grève, com si de rien n’était

Le Président est « calme et déterminé », selon son dircom : origine d’une petite phrase issue d’une nouvelle stratégie envers la presse.
La nouvelle est tombée ce jeudi 5 décembre à 12 h 28 sur le site du Monde. À 12 h 31 sur celui du Figaro et à 12 h 35 sur celui des Échos. Accrochez-vous, c’est du brutal. « Emmanuel Macron se dit “calme et déterminé” », écrit Le Monde ; « Emmanuel Macron est “calme et déterminé” » ajoute Le Figaro tandis que, annoncent Les Échos, « Emmanuel Macron est “calme et déterminé” ». Wow. Alors que nous l’imaginions prostré dans son lit en train de se ronger les ongles au sang et prêt à faire une fugue en Alaska si son projet de réforme des retraites ne passait pas, le président de la République est en réalité « calme et déterminé ». Oh, « calme et déterminé » vraiment ? Même après la journée de jeudi qui a vu une forte mobilisation avec de 806 000 (selon le ministère de l’Intérieur) à 1,5 million de manifestants (selon la CGT) dans les rues en France et les services publics fortement perturbés ? Mais attendez, vous l’avez entendu, vous, se dire « calme et déterminé » ? Vous avez vu les images ? Non et nous non plus, mais les trois quotidiens livrent leur source. « A fait savoir l’Élysée », précise Le Monde tandis que Le Figaro et Les Échos utilisent la même formule : « a indiqué l’Élysée ». Vous imaginez bien que ce n’est pas cette vieille demeure qui cause ainsi aux journalistes, qu’on est dans la métonymie mais nous n’allons pas hésiter à briser un tabou politico-journalistique pour vous révéler l’identité de l’auteur de cette déclaration, même pas peur. C’est Joseph Zimet.
Raphaël Garrigos et Isabelle Roberts – 6 décembre 2019

Lire l’article complet sur https://lesjours.fr

Share This
353 3 Dec 6, 2019

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.