Affaire Halimi : ce qu’a (vraiment) dit la justice

Antisémitisme, abolition du discernement, etc. : « Le Point » s’est procuré l’arrêt de la cour d’appel, qui a conclu à l’irresponsabilité pénale de Kobili Traoré. Par Marc Leplongeon
Modifié le 23/12/2019 à 17:36 – Publié le 23/12/2019 à 17:16 | Le Point.fr
La cour d’appel de Paris a rendu un arrêt très argumenté de 29 pages sur l’affaire Halimi (Photo d’illustration).
C’est une décision qui a ému le pays et que les Français ne parviennent pas à comprendre : comment quelqu’un qui a commis un crime en pleine bouffée délirante aiguë, après avoir volontairement fumé du cannabis, peut-il être déclaré pénalement irresponsable ? Dès jeudi, des responsables politiques ont demandé une réforme législative, à l’instar de François de Rugy, ancien président de l’Assemblée nationale, sur Twitter :
Sarah Halimi est morte défenestrée. L’auteur de ce crime – Il a reconnu les faits – est déclaré pénalement irresponsable, pour cause de bouffées délirantes à la suite de p…
[ NDLR ISRANEWS : lisez les commentaires sur lepoint.fr]

Lire l’article complet sur https://www.lepoint.fr

Share This
283 4 Dec 31, 2019

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.