Libye: les pro-Haftar bloquent les principaux terminaux pétroliers

Des forces loyales au maréchal Khalifa Haftar, l’un des principaux protagonistes du conflit en Libye, ont bloqué samedi les principaux terminaux pétroliers situés dans l’est du pays, a indiqué la Compagnie nationale de pétrole (NOC) à la veille d’une conférence internationale sur la Libye.
Dans un communiqué, la NOC a annoncé l’arrêt des exportations dans les ports du croissant pétrolier, poumon de l’économie libyenne: Brega, Ras Lanouf, al-Sedra et al-Hariga.
Ce blocage provoquera la chute de la production du pays de 1,3 million barils par jour à 500.000 bj et un manque à gagner de 55 millions de dollars par jour, selon la compagnie.
La NOC a déclaré “la force majeure” sur les sites concernés, une mesure invoquée dans des circonstances exceptionnelles qui permet une exonération de la responsabilité de la NOC en cas de non-respect des contrats de livraison de pétrole.
Un groupe proche du maréchal Haftar, l’homme fort de l’est de la Libye, avait appelé vendredi à bloquer les exportations pétrolières du pays pour protester contre l’intervention turque dans le conflit, suscitant les inquiétudes de la NOC.
Samedi 18 janvier 2020

Lire l’article complet sur https://www.lorientlejour.com

Share This
356 6 Jan 18, 2020

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.