Libye : l’envoi de combattants syriens pro-turcs doit “cesser”, réclame Macron

Le président turc M.Erdogan a aussi annoncé l’envoi de soldats turcs à Tripoli au terme d’un accord militaire signé avec le GNA.
C’est un appel au calme. Le président français a demandé ce dimanche lors du sommet de Berlin sur la Libye que “cesse” l’envoi à Tripoli de combattants syriens pro-turcs en soutien au gouvernement local soutenu par l’ONU. “Je dois vous dire la vive inquiétude que m’inspire l’arrivée de combattants syriens et étrangers dans la ville de Tripoli, il faut que cela cesse”, a déclaré Emmanuel Macron lors de cette conférence.
Ankara est accusé d’avoir dépêché quelques centaines de combattants syriens sur place, en soutien à Fayez al-Sarraj, chef du Gouvernement d’union nationale (GNA) reconnu par l’ONU et en grande difficulté face à l’offensive de son rival, le maréchal Khalifa Haftar, qui contrôle les trois quarts du territoire libyen. Le président turc M.Erdogan a aussi annoncé l’envoi de soldats turcs à Tripoli au terme d’un accord militaire signé avec le GNA, qui constitue un nouveau tournant dans le conflit libyen.
publié le 19/01/2020 à 19:37

Lire l’article complet sur https://www.lexpress.fr

Share This
382 9 Jan 20, 2020

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.