Israël: un officier de l’armée a mené un raid non autorisé en Syrie

“Il s’agit d’un incident qui aurait pu se solder par l’enlèvement de soldats”
Un officier de la brigade Golani aurait effectué un raid transfrontalier non autorisé en Syrie avec ses soldats, selon un rapport d’enquête publié jeudi par le quotidien Haaretz.
Selon le rapport, ces soldats auraient décidé de traverser la frontière syrienne lors d’une patrouille dirigée par le lieutenant Guy Eliyahu.
S’étant approchés d’une maison et après avoir demandé d’ouvrir la porte, ils auraient été confondus par les locataires avec des miliciens pro-iraniens. La fusillade qui s’en serait suivie aurait causé la mort de deux ou trois Syriens, indique le document.
“Il s’agit d’un incident qui aurait pu facilement pu se solder par l’enlèvement de soldats ou avec des corps de combattants (détenus) par le Liban ou Téhéran”, a déclaré une source militaire, insinuant que le raid aurait pu engendrer la mort de soldats de Tsahal et que leurs corps auraient pu tomber aux mains du Hezbollah ou des Iraniens présents en Syrie.

Lire l’article complet sur https://www.i24news.tv

Share This
916 0 Jun 5, 2020

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.