Le boycott s’étend à Jérusalem

L’AP, peu après la prise de position des grandes puissances mondiales en sa faveur, avec la demande adressée à Israël de ne pas reprendre la construction dans les quartiers périphériques de la capitale, a franchi une étape supplémentaire dans le boycott et la destruction des produits de provenance juive: après la confiscation et la destruction de nourriture et autres produits en provenance des cités juives de Judée-Samarie dans les régions qu’elle occupe, elle lance une nouvelle campagne: «Nettoyer les marchés de Jérusalem-Est des produits des implantations juives».

Lire l’article complet sur israel7.com

Share This

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.