Google, Apple et Amazon bloquent le réseau conservateur Parler

Fondé en 2018, le site est l’apanage de franges extrémistes.
Après Google et Apple, Amazon prévoit de couper les ponts avec Parler, le réseau social prisé des partisans de Donald Trump mais aussi accusé de relayer des menaces de violence, ce qui devrait rendre la plateforme temporairement inaccessible.
Dans une lettre adressée au site conservateur, Amazon dit avoir «observé récemment une augmentation persistante de contenus violents». «Compte tenu des événements malheureux qui se sont produits cette semaine à Washington, il existe un risque sérieux que ce type de contenus incite davantage à la violence», est-il ajouté dans la missive, publiée dans un premier temps par BuzzFeed et dont le contenu a été confirmé par une porte-parole d’Amazon.
Parler est devenu un refuge pour certains internautes ulcérés par la politique de modération des réseaux grand public comme Twitter, qui a définitivement fermé le compte de Donald Trump vendredi. Des messages de soutien aux émeutiers qui ont fait irruption au Capitole mercredi y ont notamment fleuri tandis que d’autres appellent à de nouvelles manifestations.

Lire l’article complet sur https://www.lefigaro.fr

Share This
195 0 Jan 10, 2021

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.