Les maisons de deux soldats menacées de destruction

Les familles de deux soldats tués au combat, Roï Klein et Eliraz Peretz z’l, craignent toujours de voir leur maison détruite par les autorités parce qu’elles se trouvent dans un quartier d’Eli, en Samarie, qui n’est pas reconnu alors qu’il fait partie intégrante de la localité. Pour l’instant, le tribunal a accepté la requête du parquet, qui a demandé un nouveau report de deux mois avant qu’il ne prenne sa décision, mais on ignore ce qui passera lorsque ce délai sera dépassé. Le frère d’Eliraz, Eliassaf Peretz, a déjà annoncé par le passé que sa famille lutterait pour que la demeure de son frère ne soit pas démolie. Il a déclaré cette fois : « Nous continuerons à construire et nous relèverons la tête, nos continuerons à sillonner ce pays que nous aimons tant. Et s’il faut se battre, nous le ferons une nouvelle fois, parce que la terre d’Israël s’acquiert dans l’épreuve ». Du côté de Shalom Akhshav, on est toujours aussi intransigeant. Son secrétaire général, Yariv Oppenheimer, a dénoncé la démarche du parquet, estimant qu’il s’agissait d’une nouvelle tentative visant à empêcher l’application du décret.

Lire l’article complet sur israel7.com

Share This

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.