Galant inquiet de la situation dans le Sud

Le général Yoav Galant, futur chef d’état-major, qui assumait jusqu’à présent les fonctions de commandant-en-chef de la zone militaire sud, a pris congé dimanche soir des responsables des conseils locaux du Néguev occidental avec lesquels il était en contact permanent. Au cours d’une cérémonie d’adieux, organisée en son honneur dans un des Kibboutzim du secteur, Galant a fait le point de la situation et a déclaré notamment qu’il ne fallait se faire aucune illusion et que l’opération Plomb Durci n’avait pas résolu les problèmes de sécurité inhérents à la région. Galant a rappelé qu’au début de son mandat, c’est-à-dire juste après le retrait de la bande de Gaza et la destruction du Goush Katif, des milliers de roquettes avaient été lancées chaque année sur les agglomérations israéliennes du Sud. Evoquant ensuite la période de l’opération militaire contre la bande de Gaza, il a souligné que Tsahal avait attaqué avec force les bastions du terrorisme en utilisant le maximum de sa puissance. Il a indiqué que ces affrontements avaient été suivis d’un calme relatif, obtenu grâce aux soldats israéliens. Les chefs des localités ont remercié le général Galant et ont salué sa nouvelle nomination à la tête de Tsahal. Le maire de Sdérot, David Bouskila, a même déclaré que « s’il était heureux de le voir désigné pour ce nouveau poste, il était triste de devoir s’en séparer ». Le départ du général Galant a été marqué également par le chant d’enfants d’un des kibboutzim, qui lui ont souhaité bonne chance dans ses nouvelles fonctions. Le chef du conseil d’Eshkol, Haïm Yelin, a espéré quant à lui « qu’il ferait en sorte que le public accorde à nouveau sa confiance à Tsahal ». Yoav Galant succédera, en février 2011, au chef d’état-major actuel Gaby Ashkenazi qui achève son mandat après quatre ans de bons et loyaux services.

Lire l’article complet sur israel7.com

Share This

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.