L’Indonésie saisit des pétroliers iranien et panaméen

Les autorités indonésiennes ont indiqué lundi avoir saisi deux pétroliers, iranien et panaméen, soupçonnés d’avoir effectué un transfert illégal de brut dans les eaux du pays d’Asie du Sud-Est.
Les pétroliers, le MT Horse battant pavillon iranien et le MT Freya pavillon panaméen, ont été détectés dimanche au large de la province de Kalimantan et ont été arraisonnés après avoir refusé des contacts radio, a indiqué l’agence de sécurité maritime indonésienne.
«Nous avons saisi les deux pétroliers étrangers hier et poursuivons notre enquête», a indiqué à l’Agence France Presse le porte-parole de l’agence, Wisnu Pramandita.
«L’équipage est en cours d’interrogation».
Les membres de l’équipage sont soupçonnés de plusieurs délits, notamment de ne pas avoir déployé les drapeaux des navires, d’avoir éteint leurs systèmes d’identification pour éviter d’être détectés et d’avoir transféré illégalement du pétrole brut d’un navire à l’autre.
Publié le 25 janvier

Lire l’article complet sur https://www.lexpress.mu

Share This
150 4 Jan 25, 2021

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.