La Belgique se dirige vers des élections à haut risque

Le texte du président de la Nouvelle Alliance flamande (N-VA), Bart De Wever, a été rejeté dimanche par les partis francophones qui s’opposent également à de nouvelles élections. Un nouveau scrutin en Belgique pourrait, en effet, se solder par une radicalisation accrue des points de vue.

Lire l’article complet sur francesoir.fr

Share This

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.