L’épouse de Barak endosse la responsabilité

La fermeture de l’enquête concernant Ehoud Barak, qui avait embauché sans la déclarer une travailleuse étrangère, a donné lieu à un véritable scandale. En effet, la Cour suprême avait décidé de suspendre les poursuites contre le ministre du fait que la principale intéressée n’avait pas pu être localisée par les enquêteurs de la police. Or, une correspondante de presse l’a retrouvée et a diffusé sur les ondes un entretien téléphonique qu’elle a eu avec elle. Lundi, l’épouse du ministre de la Défense, Nili, reconnaît les faits et se déclare prête à en assumer l’entière responsabilité de cette infraction à la loi. Elle a adressé un courrier au conseiller juridique du gouvernement, dans lequel elle affirme être prête à payer l’amende que fixerait le tribunal. Elle écrit notamment: «Lors de mon premier interrogatoire, cela fait plusieurs mois, j’avais déjà indiqué que j’avais employé une immigrée sans en avoir reçu les autorisations en vigueur. J’avais déjà dit que je le regrettai et je suis prête à payer l’amende prévue par la loi en pareille situation. »

Lire l’article complet sur israel7.com

Share This

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.