Turquie: ciblés par Erdogan, les LGBT redoutent un “tsunami de haine”

Istanbul – Murat a vu pendant des années des personnes LGBT fuyant les persécutions au Proche-Orient trouver refuge dans son quartier à Istanbul. Aujourd’hui, face à l’hostilité croissante du gouvernement, ce jeune homosexuel turc n’a qu’un souhait: quitter la Turquie.
Avant, il y avait une vague de haine, puis ça se calmait. Mais là, ça dure depuis des mois, c’est en train de devenir un tsunami”, soupire cet ingénieur en informatique de 30 ans, son regard cerné s’évaporant dans la fumée de sa cigarette.
Discours homophobe en hausse, série censurée pour un personnage gay, marques pro-LGBT boycottées: cette animosité croissante a ébranlé une communauté autrefois effervescente en Turquie et écorné l’image d’un pays longtemps considéré comme une oasis de tolérance dans le monde musulman.
Les associations LGBT dénoncent une “campagne de haine” du président M.Erdogan visant à faire oublier les problèmes économiques à ses électeurs conservateurs, au risque d’encourager les violences contre une communauté particulièrement vulnérable.
La charge contre le mouvement LGBT a été particulièrement virulente ces dernières semaines, dans un contexte de manifestations d’étudiants de la prestigieuse Université Bogazici, à Istanbul.
publié le 23/02/2021

Lire l’article complet sur https://www.lexpress.fr

Share This
184 3 Feb 24, 2021

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.