«Il n’y aura pas d’apaisement réel avec la Turquie tant qu’elle restera dominée par le pouvoir actuel»

Christian MAKARIAN.-M.Erdogan, a déclaré vouloir «coopérer» avec la France sur la question du terrorisme. Pour le spécialiste en politique internationale, Christian Makarian, cette déclaration n’est qu’une manœuvre supplémentaire visant à déstabiliser l’Europe et la France.
En changeant brusquement de ton vis-à-vis de la France et en prétendant s’orienter vers un «agenda positif» à l’égard de l’Union européenne, Erdogan cherche à fracturer davantage l’Union européenne. Jusqu’ici, il a constaté que la ligne du double langage lui avait été favorable et qu’elle lui avait permis de poursuivre ses interventions militaires, car il existe un vrai dissensus entre les 27 au sujet de la Turquie (contrairement à ce qui concerne la Russie) ; il existe notamment une divergence entre la France et l’Allemagne au sujet des sanctions qui pourraient être prises contre la Turquie.
La France est, avec la Grèce, le pays le plus déterminé en Europe à durcir le ton: le ministre des affaires étrangères, Jean-Yves le Drian est allé jusqu’à évoquer la menace de suspension de l’union douanière dont bénéficie généreusement la Turquie dans ses échanges avec l’Union européenne. L’Allemagne, à l’inverse, chercher à maintenir coûte que coûte le dialogue et favorise tous les compromis possibles.
Mais on a l’impression d’un mauvais remake. Certes, Erdogan est allé si loin dans son agressivité contre la France, notamment en ciblant le président Macron dont il a mis en cause la «santé mentale», qu’il peut sans mal mettre en scène l’atténuation de son discours. L’angle qu’il a choisi pour faire mine de se rabibocher avec Paris est censé plaire à tout le monde et c’est en ce sens qu’il a déclaré: «Nous pouvons contribuer de manière significative à la stabilité et à la paix de l’Europe au Caucase et du Proche-Orient à l’Afrique. Il existe également des mesures que nous pouvons prendre ensemble (…) contre les organisations terroristes».
Par Victor Rouart Publié le 4 mars 2021 à 13:50

Lire l’article complet sur https://www.lefigaro.fr

Share This
823 3 Mar 5, 2021

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.