Ban dénonce le climat d’intimidation créé par « la milice du Hezbollah»

Le douzième rapport de Ban Ki-moon sur le suivi de l’application de la résolution 1559 du Conseil de sécurité dresse, une nouvelle fois, un bilan sévère des retombées de la non-dissolution des milices sur la situation interne. Ban dénonce notamment le climat d’intimidation créé par la « milice du Hezbollah », soulignant que le Liban ne devrait pas être un « théâtre de conflit pour des aspirations régionales ». Le rapport souligne en outre que les forces de sécurité se doivent de « protéger les civils ».

Le secrétaire général de l’ONU, Ban Ki-moon, a remis hier aux membres du Conseil de sécurité son douzième rapport semestriel sur le suivi de l’application de la 1559. Ce document de 9 pages, qui constitue une évaluation détaillée de l’application de cette résolution depuis le rapport précédent (19 avril 2010), décrit les problèmes qui continuent d’entraver les efforts visant à renforcer la souveraineté, l’intégrité territoriale et l’indépendance politique du Liban, en application de la résolution. Il fera l’objet de consultations prévues le 28 octobre.

Lire l’article complet sur lorientlejour.com

Share This
438 0 Oct 19, 2010

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.