Geert Wilders tente d’empêcher la violence commise le “Coran en main”

LA HAYE – Le chef de file du parti anti-islam PVV Geert Wilders, jugé à Amsterdam pour incitation à la haine raciale et à la discrimination envers les musulmans, tente d’empêcher les actes de violence commis “le Coran en main”, a affirmé mardi son avocat.

“Ne se souciant pas du danger pour sa propre vie, il parle des dangers qu’il voit autour de lui et qui résultent de l’immigration”, a soutenu Me Moszkowicz, dont le client vit sous protection policière 24 heures sur 24.

“Sa conscience lui dicte de ne pas fermer les yeux, (…) lui dicte de mettre cette discussion à l’agenda politique”, a assuré aux juges Bram Moszkowicz, au cours d’une audience retransmise en direct sur internet par plusieurs chaînes de télévision néerlandaises.

Lire l’article complet sur romandie.com

Share This

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.